La louange prophétique – Enraciné et fondé dans l’amour

Si vous étiez rentré dans la maison de mon oncle Henri, vous y auriez vue des murs tapissés de toiles, des étagères chargées de sculptures, de livres d’art, de plans, de vitraux… Mon oncle était peintre sculpteur, il avait fait une école d’art à Paris avec Picasso, voyagé au Brésil et dans d’autres pays pour travailler dans des églises, des monuments. Sa maison reflétait ce qu’il avait été.

Quand Christ vient faire sa demeure en nous, la même chose se produit. Nous devenons le reflet de qui il est. Ce n’est pas instantané, c’est le fruit d’une relation grandissante fondée sur l’amour.

Les Ecritures témoignent du processus qui s’engage lorsque nous entrons dans cette relation :

« … A cause de cela, je fléchis les genoux devant le Père,  duquel tire son nom toute famille dans les cieux et sur la terre, afin qu’il vous donne, selon la richesse de sa gloire, d’être puissamment fortifiés par son Esprit dans l’homme intérieur, en sorte que Christ habite dans vos coeurs par la foi; afin qu’étant enracinés et fondés dans l’amour, vous puissiez comprendre avec tous les saints quelle est la largeur, la longueur, la profondeur et la hauteur, et connaître l’amour de Christ, qui surpasse toute connaissance, en sorte que vous soyez remplis jusqu’à toute la plénitude de Dieu. »

( Ephésiens 3:17 à 19)

«… en sorte que Christ habite dans vos coeurs par la foi … »

Ici, Paul s’adresse à l’église d’Ephèse et leur dit qu’il prie pour eux afin qu’ils soient fortifiés par le Saint Esprit au point que Christ habite pleinement en eux.

Le mot grec « katoikeó » traduit ici par habiter, peut aussi être traduit par « s’installer », « faire sa demeure ». Il fait de nous sa demeure (1 Corinthiens 6:19 « Ne savez-vous pas que votre corps est le temple du Saint-Esprit qui est en vous, que vous avez reçu de Dieu »)

Il restaure et nous renouvelle entièrement (Romains 12:12 « Ne vous conformez pas au siècle présent, mais soyez transformés par le renouvellement de l’intelligence, afin que vous discerniez quelle est la volonté de Dieu, ce qui est bon, agréable et parfait. »)

Il nous revêt d’un vêtement nouveau  (Ephésiens 4:24 « et à revêtir l’homme nouveau, créé selon Dieu dans une justice et une sainteté que produit la vérité. »)

Il n’est pas venu squatter en nous, il nous a racheté à grand prix et veut souper avec nous (Apocalypse 3:20), faire briller sa lumière dans la maison, y établir son règne, s’y installer définitivement.

« afin qu’étant enracinés et fondés dans l’amour, »

Paul ensuite nous dit qu’en accueillant le Christ, en le laissant s’installer en nous, nous allons  commencer de nous enraciner dans l’amour. Le véritable amour, celui avec lequel le Père a envoyé le fils, va devenir le fondement de notre maison. Il n’existe pas de baguette magique pour cela, ça ressemble davantage au travail d’une femme qui va enfanter, c’est à la fois long et douloureux mais aussi une telle source de joie et de sentiment d’accomplissement.

C’est une relation que nous bâtissons ensemble, lui et nous et sans Lui nous ne pouvons y arriver. (Ps 127:1 « Si l’Eternel ne bâtit la maison, Ceux qui la bâtissent travaillent en vain. »)

« afin que … vous puissiez comprendre avec tous les saints quelle est la largeur, la longueur, la profondeur et la hauteur, et connaître l’amour de Christ, qui surpasse toute connaissance, »

En fait le mot « comprendre » n’est pas assez fort. Le texte grec suggère davantage l’idée que le fait que Christ fasse sa demeure en nous va nous permettre de prendre conscience avec tous les saints de ce qu’est réellement et de ce que produit l’amour. Cette compréhension là n’est pas le fruit du « travaille des méninges » mais du vécu. Pour comprendre son amour il faut le vivre !

« en sorte que vous soyez remplis jusqu’à toute la plénitude de Dieu. »

L’aboutissement de ce cheminement auquel nous somme invité, est que nous soyons remplis jusqu’à toute la plénitude de Dieu.

« Ce n’est pas pour eux seulement que je prie, mais encore pour ceux qui croiront en moi par leur parole, afin que tous soient un, comme toi, Père, tu es en moi, et comme je suis en toi, afin qu’eux aussi soient un en nous, pour que le monde croie que tu m’as envoyé. »

(Jn 17 : 20)

D’une façon qui dépasse l’entendement et par la puissance du Saint Esprit le miracle se produit (Jean 1:12 « Mais à tous ceux qui l’ont reçue, à ceux qui croient en son nom, elle a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu ») Il fait de nous sa demeure.

La louange prophétique, le langage d’amour d’une relation surnaturelle.

Il vient en nous et nous l’accueillons. Ce mouvement entre le ciel et la terre nous ouvre les yeux sur la dimension de son amour. Et alors que Sa lumière brille dans nos coeurs au point que même notre façon d’appréhender la vie s’en trouve renouvelé, cet amour devient peu à peu le fondement de nos vies.

Que nous traversions des tempêtes ou que nous essuyons des échecs n’y fait rien, le processus continue et se concrétise au travers des choix que nous faisons. Toutes choses concourent ensemble au bien de ceux qui aiment Dieu ( Romains 8:28) et participent à ce processus dont l’objet est que nous soyons rempli jusqu’à toute la plénitude de Dieu !

Pour faire référence au livre de Gary Chapman, « les langages de l’amour », je dirai que la louange prophétique est le langage d’amour de ce processus.

Louange prophétique - Enraciné Spontané Inspiré

Enracinée

Spontanée

Inspirée

 

 

 

 

Cet article est la suite de La louange prophétique – Enracinée, Spontanée et Inspirée.

Bruno LaffittePassionné par la vie d’en haut, Bruno écrit, compose, conduit la louange et enseigne sur les chemins de la rencontre avec Dieu.

EnregistrerEnregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *