Publié le Laisser un commentaire

Mes voeux pour cette année 2021

Une vallée remplie d’ossements

J’ai été interpellé ces derniers temps par le texte d’Ezéchiel 37. Cette histoire où le Seigneur montre au prophète Ezéchiel une vallée remplie d’ossements.

Ca ne semble pas à priori être un lieu porteur d’espérance et pourtant, le seigneur pose « LA question » à Ezéchiel :

« Ces os revivront-ils ? »

Ezéchiel 37 : 3

C’est fou comme question non ?

Ca me rappelle un peu cette affirmation de Jésus dans l’évangile de Jean :  » si un homme ne naît de nouveau, il ne peut voir le royaume de Dieu « . Et la question de Nicodème : « Comment un homme peut–il naître quand il est vieux ? Peut–il rentrer dans le sein de sa mère et naître ?  » (Jn 3: 4)

Quand Dieu décide de le faire !!

Il me dit : Fils de l’homme, ces os, c’est toute la maison d’Israël. Voici, ils disent : Nos os sont desséchés, notre espérance est détruite, nous sommes perdus ! Prophétise donc, et dis–leur :

Ainsi parle le Seigneur, l’Eternel : Voici, j’ouvrirai vos sépulcres, je vous ferai sortir de vos sépulcres, ô mon peuple, et je vous ramènerai dans le pays d’Israël. Et vous saurez que je suis l’Eternel, lorsque j’ouvrirai vos sépulcres, et que je vous ferai sortir de vos sépulcres, ô mon peuple ! Je mettrai mon esprit en vous, et vous vivrez ; je vous rétablirai dans votre pays, et vous saurez que moi, l’Eternel, j’ai parlé et agi, dit l’Eternel. 

Ezékiel 37: 11 à 14

C’est le genre de chose que Dieu fait ! Il prend des trucs fous et confond ce qui nous semble tomber sous le sens. (1 Co 1 : 27)

Ces trucs fous sont juste là, ce sont nos impossibilités, les réalités auxquelles nous sommes confrontés, peut-être le contexte dans lequel nous vivons, peu importe, quand il a décidé que c’était le moment il faut accepter de confronter la réalité sans se laisser étouffer par l’ombre de la montagne.

Nos vies, nos villes peuvent-elles être transformées par Sa lumière ?

Et lui il nous dit regarde « ta vallée pleine d’ossements », tu vois ce truc impossible à faire ? Vas-y fait le ! ‭‭Prophétise sur ces os !

S’il le dit alors n’hésite pas, tu peux y aller.

Ce n’est pas qu’il ne peut pas le faire sans toi, mais il est en train de nous apprendre à marcher dans sa lumière.

Devenir les mots.

Dans ces moments là, prophétiser c’est plus que de dire des mots, mais c’est devenir les mots. Sur les hauteurs de la louange jusque dans les vallées de notre quotidien, devenir les mots pour pouvoir les dire.

Devenir les mots c’est juste impossible comme ça, mais c’est ce que produit Sa lumière en nous.

Ce que je nous souhaite.

C’est ce que je veux vous souhaiter pour cette année, que nous puissions encore laisser sa lumière briller en nous et nous faire vivre d’en haut au point que monte du milieu de nous les paroles qui doivent raisonner aujourd’hui.

« Regarde les guerres, les bruits de guerre, les pandémie et les crises… regarde ces vallées, les ossements peuvent-ils revivre ? »

Dieu n’est pas silencieux, approchons-nous pour entendre sa voix.

Amicalement et en LUI !

Bruno.

Une chose nouvelle …
Partagez cet article !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Laisser un commentaire